Header image

France espanol us   Film   Technique   Extraits Vidéos   Galerie Photos   Blog   Interview   Actualités  

 

Fahrenheit 9/11 - Michael Moore

 
Fahrenheit 9/11Titre original: Fahrenheit 9/11
Origine:
Sortie: 07 juillet 2004
Réalisateur: Michael Moore
Scénariste:
Compositeur:
Costumes:
Montage:
Image:
Genre: Documentaire
Durée: mn
Distribution
: Mars Distribution
Producteur: Michael Moore
Production:
Festival: Fahrenheit 9/11: Fahrenheit 9/11 en sélection officielle du 57ème festival de cannes 2004

 

Synopsis


"FAHRENHEIT 9/11" est le nouveau film coup-de-poing du réalisateur oscarisé Michael Moore. Fort du succés mondial de son documentaire "Bowling for Columbine", Michael Moore use de son humour incisif et de son entêtement légendaire pour se lancer dans une enquête féroce sur la politique extérieure du gouvernement Bush.

Images rares et témoignages d'experts s'entremêlent à la quête obstinée du réalisateur. Traquant les réponses aux questions difficiles "FAHRENHEIT 9/11" s'attaque de plein fouet aux problèmes brûlants de l'Amérique d' aujourd'hui. Sa caméra filme avec scepticisme le Président George W. Bush et ses proches conseillers qui tous préférèrent fermer les yeux sur les liens entre les Saoudiens et les responsables du 11 septembre et la guerre en Irak.

Prenant pour point de départ l'élection controversée de 2000,Michael Moore retrace l'improbable ascension d'un médiocre pétrolier texan devenu maître du monde libre. Puis il ouvre la boîte de Pandore du Président, révèlant les liens personnels et financiers qui unissent la famille Bush, ses associés, à la famille royale d' Arabie Saoudite et à la famille Ben Laden. Des liens si étroits que l'on peut se demander s'ils n'auraient pas permis aux membres de la famille Ben Laden de quitter le pays dans les jours qui suivirent le 11 septembre sans interrogatoire approfondi du FBI. Michael Moore constate le flagrant illogisme d'un acte aussi contraire à la sécurité nationale alors que son pays se retrouve en état permanent d'alerte terroriste, et que les droits civils les plus fondamentaux sont menacés par le nouveau "Patriot Act". Constat tout aussi incroyable, les frontières américaines rendues dangereusement "poreuses" faute d'aide budgétaire, tandis que l'administration Bush accorde d'énormes crédits pour financer une guerre à l'autre bout du monde. 

Lorsque la guerre éclate en Irak, Michael Moore observe avec une sensibilité extrême, mais aussi une rage contenue, les souffrances qu' elle provoque. Deux univers se répondent : l'Amérique profonde avec ses familles déchirées par la perte et les illusions perdues de soldats américains confrontés aux réalités du front irakien. Face à cette horreur, l'administration Bush crie victoire tout en préparant - comble du cynisme - la baisse des soldes des militaires et la diminution de leur couverture sociale. Et tandis que le Président parle de l'honneur de mourir pour l'Amérique, les recruteurs militaires sillonnent les quartiers défavorisés pour convaincre des lycéens de s'enrôler. L'humour noir atteint des sommets lorsqu' on apprend que les leaders économiques mondiaux planifient le partage des profits issus de la souffrance humaine et du pétrole irakien grâce à l'argent et au sang du contribuable.

 Seul Michael Moore pouvait manier l'humour noir sur un terrain aussi sombre, comme lorsqu'il invite les législateurs à lire les lois qu'ils viennent de signer ou qu'il démontre l'absurdité de la rhétorique de Washington où nul législateur n'a laissé son fils ou sa fille s'enrôler dans la guerre en Irak, "Fahrenheit 9/11" est un film sans concessions, d'un humour décapant, d'une provocation extrême... et profondément distrayant.

 

Casting - Fiche Artistique

 

Debbie Petriken, Michael Moore

 

   

Décembre : L'AFI, (Institute Américain du Film) aux Etats-Unis, considère que les films les plus importants de l'année 2004 en ce qui concerne le sujet controverse et la popularité, sont les films "La passion du Christ" de Mel Gibson, et "Farenheit 9/11" de Michael Moore. L'AFI trouve que ces deux films sont des icônes qui représentent la culture américaine, et ils vont toujours être rappelles comme des exemples cinématographiques

Le groupe américain Walt Disney a interdit à sa filiale Miramax de distribuer le  documentaire (FAHRENHEIT 9/11) très critique sur le président George W. Bush réalisé par le cinéaste Michael Moore, documentaire en selection officielle au festival de Cannes 2004

 

   

      

 

Fahrenheit 9/11