Header image

France espanol us   Film   Technique   Extraits Vidéos   Galerie Photos   Blog   Interview   Actualités  

 

To Rome with Love - Woody Allen

 
To Rome with LoveTitre original: To Rome with Love
Origine:
Sortie: 04 Juillet 2012
Réalisateur: Woody Allen
Scénariste: Woody Allen
Compositeur:
Costumes: SONIA GRANDE
Montage: Alisa Lepselter
Image: Darius khondji ASC, AFC
Décors: Anne Seibel ADC
Casting: Juliet Taylor, PATRICIA DiCERTO, BÉATRICE KRUGER
Genre:
Durée: mn
Distribution
:
Producteur: Letty Aronson , Stephen Tenenbaum, GIAMPAOLO LETTA, FARUK ALATAN
Co-producteurs: Helen Robin, DAVID NICHOLS
Coproducteur exécutif: JACK ROLLINS
Production: Medusa Film, Mediapro et Gravier Productions

Festival:

 

Synopsis


Architecte de renom, John (Alec Baldwin) est en vacances à Rome, où il a vécu autrefois. Alors qu'il se balade dans son ancien quartier, il rencontre Jack (Jesse Eisenberg), qui lui rappelle le jeune homme qu'il était. Lorsque Sally (Greta Gerwig), petite amie de John, présente sa copine Monica (Ellen Page), aussi pétillante que séductrice, à Jack, celui-ci ne tarde pas à tomber éperdument amoureux d'elle. John a alors le sentiment de revivre l'une de ses histoires d'amour les plus douloureuses…

Au même moment, Jerry (Woody Allen), metteur en scène d'opéra à la retraite, s'envole pour Rome avec sa femme Phyllis (Judy Davis) pour faire la connaissance de Michelangelo (Flavio Parenti), fiancé italien de leur fille Hayley (Alison Pill). Quand Jerry entend le père de son futur gendre, Giancarlo (interprété par le célèbre ténor Fabio Armiliato), entrepreneur de pompes funèbres, chanter divinement sous la douche, il est fasciné, croyant entendre une aria digne de la Scala ! Convaincu qu'un tel don doit être révélé au grand jour, Jerry se dit qu'il tient sans doute là l'occasion de faire connaître Giancarlo et de donner un second souffle à sa propre carrière.

De son côté, Leopoldo Pisanello (Roberto Benigni) est un type parfaitement ennuyeux qui se retrouve un jour, sans vraiment comprendre pourquoi, dans la peau d'un des hommes les plus célèbres d'Italie. Rapidement, les paparazzis le traquent en permanence et s'interrogent sur ses moindres décisions. Tandis que Leopoldo s'habitue peu à peu aux plaisirs de la notoriété, il prend également conscience du prix à payer.

Entretemps, Antoni (Alessandro Tiberi) débarque de sa province à Rome, dans l'espoir d'impressionner ses parents, très conservateurs, en leur présentant sa ravissante épouse Milly (Alessandra Mastronardi) : il espère ainsi décrocher un boulot bien payé et s'installer dans la grande ville. Mais lorsque le hasard et les quiproquos s'en mêlent, le couple se retrouve séparé pour la journée. Antonio finit par faire passer une inconnue (Penélope Cruz) pour sa femme, tandis que Milly est courtisée par le grand acteur Luca Salta (Antonio Albanese).

Dans une ville où l'amour côtoie l'humour, les personnages de TO ROME WITH LOVE s'embarquent dans des aventures qui vont changer leur vie à tout jamais…

 

Casting - Fiche Artistique



Woody Allen
..... Jerry
Alec Baldwin ..... John
Roberto Benigni ..... Leopoldo
Penélope Cruz ..... Anna
Judy Davis ..... Phyllis
Jesse Eisenberg..... Jack
Greta Gerwig ..... Sally
Ellen Page ..... Monica
Antonio Albanese ..... Luca Salta
Fabio Armiliato ..... Giancarlo
Alessandra Mastronardi ..... Milly
Ornella Muti ..... Pia Fusari
Flavio Parenti ..... Michelangelo
Alison Pill ..... Hayley
Riccardo Scamarcio ..... Cambrioleur de l'hôtel
Alessandro Tiberi ..... Antonio

 

   

 

Attaché de presse: Jean-Pierre Vincent - 1h51 - Visa : 133 261 - Image : 1.85 - Son : VO Dolby SR SRD / VF 3.0

 

To Rome with Love - Woody Allen

Galerie photos To Rome with Love >>

 

Leopoldo Pisanello (Roberto Benigni) est un Romain plutôt banal qui – sans que l’on sache pourquoi – devient célèbre du jour au lendemain. «Leopoldo n’a pas de talent particulier, c’est un homme tout à fait ordinaire, explique Woody Allen. Il ne comprend pas la raison de cette célébrité soudaine. Il sait très bien qu’il est assez insignifiant. L’attention qu’on lui porte va d’abord le surprendre et l’agacer, puis, sans qu’il y prenne garde, cela va peu à peu flatter son ego.» Benigni raconte : «Leopoldo était un homme heureux, satisfait de sa vie avant de devenir célèbre car il menait une existence harmonieuse. Mais quand cet équilibre est bouleversé, il se retrouve complètement chamboulé et tente, en vain, de comprendre ce qui lui arrive.» Il y avait néanmoins des failles évidentes dans la vie de Leopoldo, d’apparence pourtant paisible, avant que la célébrité vienne frapper à sa porte. C’est ainsi qu’il se retrouve à regarder avec concupiscence une très jolie femme dont il partage le bureau. «Il sait pertinemment qu’il n’a aucune chance de la séduire, souligne le réalisateur. Tout le monde se fiche éperdument de ce qu’il peut dire, qu’il s’agisse de son avis sur un film, ou de ses considérations sur l’invasion de la planète par les Chinois… Et bien sûr, cette femme extraordinaire est hors de portée. Mais soudain, tout devient possible.»

 

Lorsqu’il s’aperçoit qu’il est poursuivi par les paparazzis, Leopoldo comprend vite qu’il peut obtenir n’importe quoi. «La notoriété, c’est fascinant, explique Woody Allen. Elle ne fait pas de vous un être nécessairement corrompu, mais elle offre des opportunités inaccessibles à Monsieur Tout le Monde. Ainsi, la notoriété est une sorte de drogue qui vous subjugue et c’est le cas pour Leopoldo.» Ce dernier apprécie que tous les regards se portent sur lui, et que les femmes soient à ses pieds, mais, par certains côtés, cette célébrité subite l’excède. «Vous n’avez plus de vie privée, vous êtes traqué sans arrêt, ajoute Woody Allen, et tout ce que vous faites est passé au crible.» Roberto Benigni, immense star dans son pays, se représente aisément ce que Leopold subit. Il précise : «Je rêve de me promener comme tout le monde dans la rue, de regarder les gens, d’aller au café, de manger une pizza et de discuter avec des amis. Mais c’est impossible ! Et je perds un peu du sel de la vie. Cependant, si cela cessait brusquement, je serais inquiet… Je sais bien que je suis contradictoire.» Woody Allen renchérit : «Il y a beaucoup d’inconvénients à être célèbre, mais il faut bien avouer que les avantages l’emportent sur les désagréments.»

 

   

      

 

To Rome with Love